Ninja Cyborg

NinjA Cyborg c’est une amitié de longue date entre deux musiciens très actifs du sud-ouest, et un amour pour la culture de leur enfance. Les années 80 regorgent de pépites du 7eme arts, mises en musique par des armées de synthétiseurs et autre boites à rythme fraichement débarquées sur le marché. Les années 80 c’est aussi l’arrivée des jeux vidéos dans les foyers, et avec eux un univers musical tout aussi renouvelé. Les créateurs regorgent alors d’idées toutes plus kitchs et ringardes quand il s’agit de raconter des histoires de combat. Et le NinjA Cyborg est certainement le seul héros de cette époque qui n’aura ni existé au cinéma, ni sur console. Marc et Martin ont donc décidé de lui donner vie au 21eme siècle.

Ce projet s’inscrit donc naturellement dans la culture synthwave très en vogue de nos jours, mais les deux Pyrénéistes cherchent ici à créer un univers musical inspiré tout autant de cette belle époque que des créations résolument modernes. A l’instar de Carpenter Brut ou Kavinsky, NinjA Cyborg cré des musiques d’aujourd’hui qui ont un parfum d’antan qu’on ne peut définir. Jamais on aurait entendu un Hollywood Burns dans les années 80, et pourtant on croirait ici entendre un prequel de Indepance Day ! On pourra tout de même constater que NinjA Cyborg arrive à se démarquer de ces productions classées dark synth, chill synth et autres en créant de vrai chansons, la plupart des artistes de synthwave composant des albums qui en appellent plus aux codes des musique électro qu’à ceux de la pop music.

Martin Antiphon et Marc Botté nous ont livré avec leur premier EP Night of the Cobra un univers singulier et très contrasté, qui se voudrait être la BO d’un mauvais film de Kung Fu.

- videos -