Musique, numérique et handicap

Mobilisant musiciens professionnels et amateurs au service des textes d’un jeune auteur “handicapé”, le projet L’ivresse des sens avait montré que le talent ne se limite pas au seul monde des valides.

Ce projet, s’il répondait bien à l’objet d’Ampli (“favoriser l’accès aux musiques actuelles et à ses pratiques”), réinterrogeait son projet associatif et lançait la structuration d’un secteur “musique et handicap”.

Des Envers du décor et rencontres avec des artistes et professionnels sont régulièrement organisés. Quant à la création et à la pratique instrumentale, les “contraintes” liées aux pathologies ont amené Ampli à réfléchir le numérique comme moyen de les résoudre. Ainsi, en 2016, avec l’aide du CNV et de la Région Nouvelle-Aquitaine, le projet “Musique, numérique et handicap” était officiellement lancé. Ce projet, pensé dans une démarche participative et collaborative, a réuni autour d’Ampli artistes, “technologiciens”, et professionnels de la santé. La première phase de ce projet s’est concentré sur un volet technologique, avec la conception d’une “machine-instrument” sensible à tout type de stimulation (percussion, frottement, glissement, souffle, friction, compression, manipulation…). Le partenariat avec l’association ARIMOC Béarn – Saint Jammes a permis de tester la pertinence de l’outil, à la fois auprès des professionnels et des jeunes.
L’année 2017 s’ouvre avec un nouvel enjeu : “modéliser” des ateliers de création musicale, poursuivre la recherche d’outils et de dispositifs numériques, diffuser sur le territoire ces outils et savoir-faire.


Installation musicale adaptée pour handicapés à… par larepubliquedespyrenees

- videos -