Chargement des événements

Yarol

The Wooden Pearls (release Party)
« Tous les événements
sam 09 fév à 21 h 00 La Route du Son 13 à 18 €

Navigation de l'événement

    Présenté par :
  • Ampli

YAROL

Familier de la scène et des studios, Yarol se promène depuis toujours entre différents imaginaires dans une liberté totale. Esthète instinctif, il n’a de cesse de nourrir son besoin vorace de différents univers musicaux : Rock, Blues, Punk, Hip-hop, Afrobeat, Funk, Soul, Electro… Tout, tant que ça fait bouger, transpirer, que ça électrise. Pour son premier projet solo il se frotte maintenant au chant, à l’écriture de titres en français et en anglais. Sa musique fédératrice se déploie dans un nouveau genre qui n’appartient qu’à lui : l’énergie du rock au service de la danse. Les solos de guitares qui font hurler les filles, les riffs qui secouent les garçons, une rythmique qui emballe le myocarde. Et c’est là qu’avec ses incroyables musiciens, Yarol fabrique la musique des entrailles. Peu importe les conditions, peu importe la dimension de la salle, l’énergie sera toujours la même : moite et nerveuse. Au fil de sa carrière Yarol a collaboré avec FFF, Johnny Hallyday, Camille Bazbaz, Winston McAnuff, Staff Benda Bilili, Jupiter & Okwess, Scratch Massive, Niagara, Adrienne Pauly, Ultra Orange, l’Indigo…

THE WOODEN PEARLS

Le rock, ça ne s’invente plus. Ca se réinvente. Ca se réécrit.
Mélangez impertinence et sensualité, secouez un bon coup, et vous obtiendrez le style Wooden Pearlien.
Parce qu’on n’a pas de temps à perdre à rester sage.

Avec ce premier album, The Wooden Pearls se mettent à poil (#Strip me loud). Couches après couches, mots après mots, l’éclectisme des thèmes se dévoile et révèle ce qui unit farouchement ce groupe: l’authenticité. Une mise à nue qui expose leurs écorchures (Némésis, Homesick, Cruel November…), comme leurs revendications politico-culturelles hautement assumées (Liars, MeToo, Telephone Filter). Une gifle bien donnée, qui caresse sans mal un public conquis et qui s’identifie aisément à ces bêtes de scène.
Un premier opus à effeuiller d’urgence.

A mi-chemin entre la brit pop et le rock alternatif, le style Wooden Pearlien est un animal musical hybride qui se promène entre différentes esthétiques dans une liberté totale. Un rock fémino-burné à l’énergie fracassante, emmené par Céline, chef de meute charismatique et indomptable à la voix maraboutante. Avec sa garde rapprochée (aka Stéph et Gilles), elle vient à pas de loup chauffer vos oreilles au son d’un rock à leur image: transcendant, paradoxal, excessif… tout en gardant son approche minimaliste. Du rock “réfléchi”.